Notre approche

Notre capacité d’innovation sociale et économique résulte peut-être, à la fois de notre tradition de solidarité mais aussi de l’esprit volontariste des différentes catégories d’acteurs qui ont su unir leurs forces au service de leur territoire. C’est ainsi que le secteur de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) s’est développé en France et à l'international. Ce phénomène s’illustre par la création, ces quinze dernières années, de structures spécifiques (associations, coopératives, entreprises dites classiques mais intégrant les valeurs de l’ESS dans leurs pratiques), etc.) qui se sont ensuite recentrées sur la filière du développement local durable.

initiativesETcité est le premier cluster de l'économie sociale et solidaire en France.
Le champ du développement local durable apparaît comme une réelle filière, porteuse d'une vraie logique économique sur les territoires.
 

Notre approche du développement local durable vise à :


• Révéler l’expertise citoyenne

Parce que tous les acteurs locaux sont concernés directement ou indirectement par les enjeux sociaux, culturels, environnementaux et économiques de leur territoire, initiativesETcité mobilise l’intelligence collective des citoyens. C’est en donnant envie à chacun et à tous de participer, d’exprimer son avis grâce à l’information, la formation et la communication que l’on réussit à impulser des dynamiques collectives créatrices de solutions nouvelles. Elus, agents, responsables associatifs, entrepreneurs, salariés, citoyens, usagers... Nous favorisons les échanges et la qualification mutuelle de tous les acteurs concernés en valorisant l’expertise citoyenne.
 

• Favoriser un droit à l’initiative pour tous

Depuis sa création, en février 2009, initiativesETcité a fait d’une de ses stratégies la promotion des nouvelles formes d’emploi et d’activités. Le développement important de ces nouvelles formes d’emploi implique d’inventer des organisations capables de mutualiser les moyens permettant de renforcer la sécurisation « sociale et financière » des personnes concernées. Les coopératives d’activités et d’emploi (la première est créée en 1995 à Lyon) et la SMart (Société Mutuelle d’Artistes) sont des réponses. Plus récemment, le concept canadien de coworking se développe en France. Il permet à des entrepreneurs indépendants, des étudiants…. de partager un espace de travail et ainsi de lutter contre l’isolement.
 

• Questionner et actualiser le sens des projets

Confronter les idées aux réalités sociales, culturelles, environnementales, économiques ; travailler sur le sens d’un projet plus que sur la rentabilité à court terme : initiativesETcité développe une nouvelle économie plus durable et appréhende autrement la notion de coopération entre acteurs économiques en développant des organisations basées sur le partage plutôt que sur la concurrence et la compétition.